Canada (Francais)

Profil de France

Carte des stations de ski de France

Ski en France


Régulièrement sur le podium des destinations ski les plus attractives, la France possède sans aucun doute quelques uns des plus grands et des plus réputés domaines skiables du monde. On y compte plus de 230 stations de ski, principalement localisées dans les Alpes et les Pyrénées.

De la petite station village aux immenses domaines reliés, l'offre de ski y est pléthorique tout comme la diversité des expériences à y vivre. A elle seule, la France revendique d'ailleurs 30 % de la surface mondiale consacrée aux sports d’hiver. Peu d'autres nations peuvent se targuer d'une telle domination de l'industrie touristique hivernale mondiale, des millions de visiteurs affluant chaque année dans les montagnes françaises.

Destination de prédilection pour les vacances au ski, la France est également appréciée pour son excellente cuisine et ses stations diversifiées et faciles d'accès, qu'elles soient traditionnelles ou spécialisées, luxueuses ou à prix modique.

Les différents massifs où pratiquer le ski en France


De la Haute Savoie à l’Isère en passant par la Savoie, le massif des Alpes du Nord est sans conteste la principale région de ski de France. Il faut dire qu’il concentre à lui seul plus de 65% des stations de ski du pays. De la vallée de Chamonix Mont-Blanc au massif de l’Oisans en passant par les Aravis, la Tarentaise, la Maurienne, le Beaufortain ou bien encore le Vercors, les Alpes du Nord offre un territoire riche et varié ainsi qu’un panel de stations tout aussi large. Des petites stations villages au grands domaines internationaux, le choix est quasi illimité. Parmi les destinations phares du massif, citons par exemple Chamonix, Val d’Isère, Les Menuires, Courchevel, Megève, La Clusaz, Les 2 Alpes, l’Alpe d’Huez, Flaine, les Arcs, la Plagne ou bien encore la Toussuire et le Corbier

La plupart de ces grandes stations de ski françaises, ont été construites de toutes pièces dans les années 1950 et 1960. De ce fait, nombre de ces stations sont parmi les plus élevées d'Europe, comme Val Thorens à 2 300 m ou Tignes à 2 100 m, ce qui leur garantie d'excellentes conditions d'enneigement tout au long de la saison hivernale qui y débute généralement vers la mi-novembre pour se poursuivre jusqu'à début mai.

Les Alpes du Nord regorgent donc de hauts lieux du ski dont la réputation dépasse largement les frontières du pays et qui attirent chaque hiver des millions de skieurs venus du monde entier pour dévaler les pistes des plus grands domaines skiables que sont les 3 Vallées, les Portes du Soleil, Paradiski, les Portes du Mont-Blanc, le Grand Massif ou bien encore les Sybelles.

Au-delà des cols du Lautaret et du Col Bayard s’ouvrent les Alpes du Sud et sa cinquantaine de destinations ski réparties entre Hautes-Alpes, Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes. Bien que bénéficiant d’un ensoleillement plus constant (avec 300 jours de soleil par an), les stations des Alpes du Sud affichent généralement un bon niveau d’enneigement de la mi-décembre jusqu’à la mi-avril et des destinations comme Montgenèvre ou bien encore Isola 2000 figurent régulièrement parmi les plus enneigées de France. Soleil généreux, ciel bleu azur et neige de qualité ne sont donc pas incompatibles, c’est d’ailleurs le trio gagnant des principales stations du massif que sont Serre Chevalier, Vars/Risoul, Puy Saint Vincent, Les Orres, Orcières 1850, Superdevoluy, Praloup, Val d’Allos ainsi que Auron et Valberg plus au sud encore.

Avec une trentaine de stations de ski, les Pyrénées constituent également une destination prisée des amateurs de sports d’hiver. Les domaines skiables y sont certes de taille plus modeste comparativement à ceux des Alpes mais les plaisirs de la glisse y est tout aussi présent d’autant que la neige y tombe souvent en quantité impressionnante (attention, la fonte y est aussi plus rapide…). Des stations comme Saint Lary, Cauterets, Le Grand Tourmalet, Piau Engaly, Font Romeu, Peyragudes ou bien encore les Angles sont donc des destinations privilégiées pour tous les habitant de la façade ouest du pays en mal de neige…

Avec sa vingtaine de stations de ski, le massif des Vosges permet aux habitants du Grand-Est de s’adonner aux joies du ski le temps d’une journée ou d’un week-end. Quand la neige est au rendez-vous, des stations comme La Bresse Hohneck, Gérardmer ou le Lac Blanc connaissent une belle affluence et offrent de beaux moments de glisse à tous les passionnés de sports d’hiver. Si les domaines skiables vosgiens sont donc parfaits pour une journée de ski, ils sont néanmoins bien plus réduits que ceux des Alpes et des Pyrénées. N’offrant généralement que de 10 à 15 pistes (très rarement plus de 20), ont en fait rapidement le tour et leur intérêt décline pour tout séjour de plus de 2 à 3 jours...

Autre massif, autre ambiance dans le Massif Central où l’on skie depuis le plateau de l’Aubrac jusqu’aux vallons de la Montagne Bourbonnaise en passant inévitablement par les pentes volcaniques du Sancy. Une douzaine de petites stations (à l’image de Brameloup, Chalmazel ou bien encore Laguiole) complètent l’offre des trois « grandes » stations du massif que sont Besse Super Besse, Le Lioran et le Mont Dore (les 3 seuls domaines proposant plus de 30 pistes de ski).

Avec sa dizaine de stations, le Jura fait figure de « petit poucet » des massifs montagneux français. Il offre pourtant de magnifiques paysages, une ambiance singulière et de réelles opportunités de glisse à l’image de Monts-Jura, des Rousses et de Métabief qui sont les trois destinations hivernales phares du massif.

Enfin notez qu’il est même possible de s'adonner aux joies de la glisse en Corse où 3 stations mettent tout en œuvre pour offrir une expérience de ski insulaire quand les conditions sont réunies. L’enneigement y est incertain mais quand l’or blanc est bien là, la magie opère et l’île de beauté révèle un visage pour le moins insolite…

Le saviez-vous (à propos des stations de ski françaises) ?


♦ Quelle a été la première station de ski française ?


Plusieurs stations revendiquent le titre honorifique de plus ancienne station de France : Chamonix, Megève et Montgenèvre sont les premières à avoir organisé/structuré l'activité ski au début des années 1900.

♦ Quelle station de ski française propose le plus grand dénivelé ?


La station des 2 Alpes (en Isère) est celle qui offre le plus important dénivelé sécurisé et damé. En s’élançant du glacier, ce sont pas moins de 2 300 mètres de dénivelé négatif qui vous attendent pour rejoindre le village de Mont de Lans.

♦ Quelle est la station de ski française la plus élevée ?


Implantée de 2 300 mètres d'altitude, la station savoyarde de Val Thorens est la plus haute de France. Cette altitude conjuguée à son exposition lui garantissent un excellent enneigement. La saison de ski s'y prolonge d'ailleurs jusqu'à début mai.

♦ Peut-on skier durant l'été en France ?


Skier en plein mois de juillet est effectivement possible puisque la France dispose de deux domaines de ski d'été : Tignes (sur le glacier de la Grande Motte, situé à 3030-3455m) et Les 2 Alpes (sur le glacier du Mont de Lans jusqu'à 3 570 m d'altitude).

Quid du prix des forfaits de ski en France ?


Contrairement au idées reçues, le prix des forfaits de ski est plutôt plus abordables en France que dans les pays tels que la Suisse ou l'Autriche (n’évoquons même pas une comparaison avec les États-Unis). Ainsi, en moyenne, pour votre séjour ski en France, il faut compter :
- 50 à 55 € le forfait journée dans une grande station proposant environ 200 kilomètres de pistes (250 à 270 € le forfait semaine).
- 35 à 45 € le forfait journée dans une station de taille moyenne proposant environ 100 kilomètres de pistes (180 à 240 € le forfait semaine).
- 25 à 35 € le forfait journée dans une petite station offrant environ 40 kilomètres de piste (120 à 160 € le forfait semaine).
- 15 à 22 € le forfait journée dans un petit domaine skiable totalisant 20 à 25 kilomètres de pistes.
0
Chutes de 20 cm de poudreuse ou +

Les meilleurs hôtels de France

* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)

Publicité

Publicité

Publicité